SUIVEZ NOUS AUTOUR DU MONDE...

10 mois pour faire le tour de la grande boule bleue.
On l'appelle la planète bleue et nous la voyions plutôt moitié bleue et moitié "couleur sable", le tout ponctué de nuages blancs.

Bleue comme la mer, ... bleue comme la houle et ses vagues parfaites, que nous avons hâte de surfer. Voir la côte vue du line-up, glisser le long d'un mur de cristal et voir les coraux sous nos planches...Instant magique.

Sable comme la terre, ... la terre des hommes, et sable comme la couleur de la peau sous le soleil. Ces hommes et cette terre que nous souhaitons tend découvrir, sa chaleur et ses échanges.

Et enfin blanc comme l'écume, ... les nuages, et surtout les sourires à venir.

12/09/2007

UNE SEMAINE BIEN REMPLIE….SENSATIONS ET ACTIONS

Et voilà déjà une semaine que nous sommes à Mada !! Quoi ? une semaine seulement ? mais nous avons eu l’impression d’être ici depuis un mois tellement cette semaine a été dépaysante et bien remplie.

Jugez plutôt :

1 jour à Tana,

1 jour à Antsirabé où MyNgoc a investi dans un zébu que nous avons appelé KIKEKAK auprès d’un organisme (ONG) de microcrédit à l’efficacité incroyable et l’humour ravageur : la ZOB ! ZEBU OVERSEAS BOARD ! La voilà propriétaire de bétail!!


Allez visiter leur site: http://www.zob-madagascar.org/ . Inutile de venir sur place pour investir utilement dans du bétail, tout se fait généralement sur le net, Chirac et Zidane sont déjà propriétaires d'un zébu (il paraît que celui de Zidane court beaucoup plus vite que celui de CHichi ;-). Rendement de 7% par an, la bête est amortie en 2 ans et payée par le paysan mois par mois, lui permettant ainsi d'avoir un bétail qu'il n'aurait jamais pu s'offrir (les bêtes se payent comptant et les banques n'aident pas les pauvres. Bref, le principe du microcrédit est appliqué à l'outil de travail des paysans). De 100 à 1200 euros, du cochon à la vache laitière, il y 'en a pour toutes les bourses. Et oui, les amis, vous nous voyez venir avec nos gros "sabots", et vous avez raison ;-)

Voici donc le beau frère de KIKEKAK (nous n'avons pas encore sa photo, il est timide):

Et les membres de la ZOB, dont le lien est sur notre site:


A Antsirabé, ville des mendiants à nos yeux! Voici Josiane et un de ses enfants:

Nous avons aussi tenter de développer une nouvelle activité commerciale pour les plus pauvres : la chanson malgache pour touristes :-) Car la mendicité est très mal perçue ici puisque se développant très vite, encouragée par les vazahas (les touristes) pour le plus grand mal du pays !!! Franche partie de rigolade car la jeune fille était très timide et tous les pousse-pousse du coin ont du l'encourager et lui traduire notre idée. En tout cas, la chanson nous a beaucoup ému. Greg jouait les clients volontaires, comme s'il n'était au courant de rien ;-)
2 jours à Ambositra, où nous avons rencontré Cent et Ravo, qui nous ont fait découvrir leur ville paysanne de façon amicale et pleine d’humour. Dès le premier soir, après avoir appris les chansons locales nous sommes allés en boite ! Enfin, pardon, en parc à zébus ! Imaginez une ville tout en bois, où le bal populaire se déroule dehors avec une piste de danse au milieu du parc à zébu. Ambiance incroyable, où les locaux étaient aussi enthousiasmés que nous de ce mélange de couleurs sous le rythme et la musique. En plus, nos hôtes ont veillé sur nous avec zèle, jusqu’à nous accompagner à la buvette, de peur que nous goutions le rhum local sans savoir qu’il est plus fort qu’à la maison ;-) Le lendemain, ballade de 4 heures dans la montagne jusqu’aux cascades, cachettes dans les buissons, concours de course entre les rizières… Et devinez quoi, nos amis montent un TOUR OPERATOR associé à l’hôtel local. Le pied pour les futurs touristes désireux d’une découverte authentique de la région et des gens. Nous ne manquerons pas de vous en dire plus.
1 jour de voyage en taxi brousse pour revenir à Tana, avant de repartir pour :

1 jour de voyage vers Andasibé, la ville FarWest ; Mais non sans s’arrêter dans le village du Père Pedro, un prêtre qui parti de rien, a organisé avec les pauvres des bidonsvilles de Tana, un village de plusieurs dizaines de milliers de personnes, avec contrat ferme pour chacun leur donnant des obligations de travail ou d’éducation. Une réussite, 51% de réussite au bac, et l’oubli de la misère et de la violence, pour un village qui sent bon la sérénité et l’organisation. Nous avons déposé là notre gros carton de médicaments et de vêtements. Là encore, nous vous en dirons plus sous peu.


Une petite pause sur la route pour découvrir une réserve privée (Mandraka) collectionnant les insectes et reptiles les plus étonnants qui soient. Du caméléon au serpent en passant par le mille pattes (le vrai ;-) et les crocodiles. Un régal!!!


Puis 1 jour de visite du parc naturel d'ANDASIBE, dans lequel toute la communauté locale est impliquée pour sa préservation. On y voit des lémuriens, endémiques à Mada, c'est-à-dire n’existant qu’ici après avoir disparu des autres continents et pays. L’écotourisme tend à s’y développer, et permet de lutter contre la déforestation, la maladie et la pauvreté. Une adresse à ne pas manquer, et des gens d’une douceur étonnante. Sans parler de la forêt et ses habitants, et des infos scientifiques qui nous ont été données. Tout cela géré par l'association MITSONJO. Ci dessous, une des habitantes du parc des orchidées.


1 jour à Tamatave, où nous avons écumé le monde médical de la Ville pour notre association URGENCE PALU, qui nous a confié la mission de rapporter des données chiffrées concernant les besoins et les prix en médicaments et matériel. Merci au directeur de l’hopital de nous avoir reçu ainsi et donné autant d’éléments. Suite à cela, et armés de chiffres et d’une stratégie donnée par le directeur, nous sommes allés voir les grossistes malgaches dans le secteur médical, et récupérerons nos devis au retour. Pendant ce temps, les membres de l’association collectent les fonds en France, et pourrons établir le budget pour la première année d’exercice dès analyse des données reçues. Bon courage à eux.



Nous allons développer un site dédié aux adresses et contacts que nous rencontrerons au fil de notre voyage et qui auront trait au tourisme durable ou à des actions locales de développement durable. Nous vous en donnerons le lien très vite et comptons sur vous pour le faire circuler, et permettre à toutes ces bonnes initiatives de recevoir la visite de prochains touristes, amis, amis d'amis, amis d'amis d'amis...bref, vive internet!


Suite du périple, 2 semaines en bord d'océan indien où nos surfs vont découvrir les vagues parfaites et cristallines du reef malgaches. Gare aux sharks ;-)

3 commentaires:

Coco l'asticot a dit…

Vous etes trop terribles... ça fait du bien de voir vos petites trombines même s'il manque sur les photos la paysanne corse qui doit être en train de faire ses fromages au lait de zébu !!!
Elle nous avait cachés cet amour de la terre...
A tres vite mes poulets, je vous embrasse...

Catherine a dit…

Salut grande soeur!

Même à l'autre bout du monde vous trouvez l'occasion de faire la bringue, ah sacré vous! En tout cas vous avez l'air de bien vous amuser!...My-Ngoc pourrais-tu nous envoyer des cartes postales de chacune de tes destinations, je les collerai dans l'album de Rayan chaque mois...
Viel Spaß in Indien!

Je t'embrasse très fort et remercie Fabrice de prendre aussi bien soin de toi! a Plus!

Anonyme a dit…

Salut les Gars, votre blog est génial et le le lis régulièrement pour prendre de vos nouvelles.

Les photos et vos histoires sont excellentes ! vous en avez de la chance ! Bon courage pour la suite et surtout profiter en bien .

Catherine Marques (Sogedec)