SUIVEZ NOUS AUTOUR DU MONDE...

10 mois pour faire le tour de la grande boule bleue.
On l'appelle la planète bleue et nous la voyions plutôt moitié bleue et moitié "couleur sable", le tout ponctué de nuages blancs.

Bleue comme la mer, ... bleue comme la houle et ses vagues parfaites, que nous avons hâte de surfer. Voir la côte vue du line-up, glisser le long d'un mur de cristal et voir les coraux sous nos planches...Instant magique.

Sable comme la terre, ... la terre des hommes, et sable comme la couleur de la peau sous le soleil. Ces hommes et cette terre que nous souhaitons tend découvrir, sa chaleur et ses échanges.

Et enfin blanc comme l'écume, ... les nuages, et surtout les sourires à venir.

18/01/2008

AU PAYS DES AUSSIES...

Et Hop... Apres un reveillon Vietnamien noir de monde, dans une ambiance super festive et bon enfant...


Nous sautons dans un oiseau d acier qui fait des vilains nuages dans le ciel, ingurgitons deux plateaux repas en visionnant de mauvais films en anglais... et arrivons a Sydney, la plus grande ville d'Australie...



Une ville tres moderne, a l'americaine: rues tres larges, tres propres, buildings melanges a quelques batiments plus anciens... Une ambiance tres detendue, et en meme temps tres "hype". Chacun et chacune fait gaffe a son look ici ;-)
Il n 'empeche que la courtoisie se ressent partout, et cette premiere impression est en elle meme attirante. Quant a commencer a errer dans la ville ou dans la baie... la on est conquis par tous les parcs, petits ports, plages, maisonnettes surplombant la mer, et autres myriades de voiliers effectuant leur ballade en famille.

Et au milieu de ces parcs, Mymy va decouvrir le jardin botanique royal. Impossible de la retenir dans ces cas-la, et nous la suivons tous en croyant voir sous peu quelques mauvaises fleurs a moitie fanees, ou une pelouse jaunie.... Oui, nous disons TOUS car nous avions croise au hasard de ses peripeties, le grand GOUNOU, binome skydiver et viticulteur emerite.

Mais la, l'amour des plantes ressurgit du fond de nos ames a la vue de ces arbres centenaires et de la serenite qu'ils degageaient...



Il faut dire que certains etaient plusieurs fois centenaires, et d'une taille incroyable...
My disparut rapidement dans la partie exotique du jardin, errant entre les fougeres, les hibiscus, les lotus et autres camelias.... quand soudain au detour d'un palmier...


Elle tomba en extase devant un jeune lotus, tout frais de la rosee du matin...


Il y' a aussi en Australie quelques unes des plus grandes chauves souris au Monde. Ici ce ne sont que quelques belles roussettes qui se cachent tranquillement la journee pour dormir et resister au soleil...

Fafa fait alors aussi un caprice en voulant a tout prix visiter l 'aquarium... Et dans un bassin immerge dans la baie de Sydney, traverse par un tunnel en verre, on peut observer de magnifiques raies,...
ET autres requins...
Vous le trouvez vilain celui la, non?
Et bien il s'agit d'un requin nourrice (grey nurse), inoffensif malgre ses presques 4m et ses vilaines rangees de dents tordues. Il se nourrit seulement de petits poissons. L'Australie et ses cotes, comme d ailleurs l ensemble des oceans du Monde, ont vu diminuer dramatiquement le nombre de requins. Il faut dire que la meconnaissance et la crainte qu'on en a parfois ne leur fait pas bonne presse et ils se font chasser. Mais le pire est surement la consommation d'ailerons de requins en Asie, et parfois chez nous (des centaines de milliers de requins par an, sont peches, amputes de leur aileron et remis a l eau, ou ils mourront lentement en plusieurs semaines). Alors
que personne ne vienne nous dire fierement qu il a mange du requin ;-) Meme pas le petit bout d'une petite cuillere d'extremite d'aileron!!!!

D'ailleurs Fafa a passe un pacte avec eux: il n'en mangera jamais et plaidera leur cause. En echange, les beaux squales ne penseront meme pas a le gouter lorsqu il va surfer ou plonger.
Plus serieusement, meme si tous les surfeurs pensent aux requins suivant les endroits et conditions ou ils surfent, il faut savoir que les chances de se faire attaquer par un requin sont quasiment aussi minces que d'etre invite a diner par un martien...(entre 10 et 20 cas par an)

Et heureusement car avec la chaleur d'Australie, il faut songer a aller se tremper souvent.
Et la, c'est surement le principal danger de ce pays, ou l'on decouvre que le trou dans la couche d'ozone est immediatement perceptible: on brule litteralement des qu'on s'expose au soleil. Et meme lorsqu il est voile, tous les Australiens se couvrent de creme ecran total des qu'ils mettent le nez dehors. En quelques minutes seulement, et meme lorsqu'une brise fraiche vient vous lecher le corps, on sent clairement la brulure du soleil. Redoutable. D'ailleurs Fafa en a fait les frais....




Du coup, ni une ni deux, il faut aller se rafraichir.... La bonne excuse! et pour cela, chercher d'abord l'arme adaptee...


La mignonette s'appelle Aglae... Aglae la petite fusee! Ben oui, toutes les planches de Fafa ont toujours eu un petit nom, snow ou surf, depuis toujours, doivent etre baptisees en respectant deux conditions: le nom doit pouvoir vouloir etre associe a une rime qui definit la planche, et le nom doit etre kitsh!!! Et la petite va s'averer etre a la hauteur de son surnom: Une petite fusee.

Et c'est bien ce qu'il faut ici, en Australie, que l'on aurait du baptiser Surfland!!!
Ici on surfe de 7 a 77 ans, reellement, enfants, parents et grands parents, chacun a son niveau, mais toujours avec envie et determination.



L'Australie, avec des points breaks en pagaille generant des vagues de plus d'un kilometre de long !!! Comme ici a Lennox Head:


Nous nous decidons quant a nous pour un petit village fort sympathique, capitale du longboard, fort de 1100 habitants, et epargne par la folie estivale: Crescent Head.
Le temps de s'installer face a l'ocean pacifique dans notre van a fleurs...

Et nous pouvons contempler la fameuse droite de Crescent, celle la meme ou Duke Kahanamoku l'Hawaien (Celui-la meme qui fut le seul a battre Johnny Weissmuller) introduisit le surf en Australie en faisant la premiere demonstration....
Pensez donc: pres de 500 m de perfection dans les bons jours!!! Une vague qui s'enroule longuement autour de la pointe pour deferler sur fond rocheux jusque dans le fond de la baie...


Et malgre le fait que nous sommes en ete, periode peu propice aux bonnes houles, de surperbes swells frappent toute la cote. Les Aussies eux- meme nous avouent que nous avons enormement de chance d'avoir ce genre de conditions a cette epoque de l'annee. Alors c'est 4 sessions par jour pour Fafa...
Suivies d'un apero avec sa cherie, au bar de la plage, improvise a l 'interieur de Vanou, notre camperVan a fleurs. Tres discret, d'un gout parfait, il s'integre toujours a merveille dans l'ambiance locale sans nous faire remarquer...

Pas de remarques sur le montage photo vous permettant de vivre avec nous cet aperitif en amoureux!!! Pour ceux qui n'apprecieraient pas la qualite graphique de l'ensemble, nous leur rappelons qu'ils n avaient qu a etre la pour nous prendre en photo ;-)

Puis nous partons a Seal Rocks, ainsi nomme pour ses colonies de phoques (que nous ne verrons pas), et leurs predateurs a ailerons... Le spot est magnifique. Les photos ne rendent pas du tout la couleur claire et la transparence de l'eau. La plus cristalline depuis le debut du voyage!!!
















Et pour la deuxieme fois en Australie, lors d'une petite session tranquile et isolee de Fafa, une surprise l'attend. La visite magique et inattendue d'un bac de dauphins venant jouer et chasser dans les vagues.

Un petit aileron fera egalement son apparition, mais sa petite taille et le caractere craintif des requins ne presentait pas de risque du tout. Il faut savoir qu'a part en de tres rares cas, et pour de tres rares especes, les seules attaques recensees correspondent a des erreurs (eau tres trouble). Alors on ne surfe pas apres la pluie, ni a la tombee de la nuit, etc...

Un peu plus loin, la faune de l'Australie continuera de nous surprendre. Cette fois ce sont de superbes pelicans qui nous permettent de les approcher et de les admirer.
Ils sont magnifiques et enormes...

















Mais tandis que certains prennent la pose pour nous permettre de vous ramener les meilleures photos de cet animal etonnant, d'autres se demandent quand est- ce qu'ils pourront enfin dormir en paix ;-)


Nous visiterons la cote de Nouvelles Galles du Sud, (New South Wales), ente Sydney et Byron Bay. Peut-etre une des plus habitees, et pourtant recelant des myriades d'endroits sauvages et de paysages grandioses. On y retrouve tous les types cotiers francais et bien d'autres encore, melanges sur parfois quelques kilometres seulement: falaises, pointes de rocher a la bretonne, dunes landaises, et bien sur foret humide, mangrove, lacs, vertes collines, etc...






Toute la cote est splendide et nous donne l'envie de rester plus longtemps pour decouvrir en profondeur ce pays etonnant. Ce pays ou les gens sont simples et chaleureux, venant toujours tres naturellement vers nous pour nous connaitre et discuter. Un pays ou la faune et la flore sont incroyablement diverses, et aussi etonnant que cela puisse paraitre, peut etre le pays le plus depaysant en terme de vegetation et d'animaux rencontres...




Et puis il y'a l'ocean et tous ses tresors, avec la grande barriere de corail pas tres loin, mais que nous n'aurons pas le temps et les moyens d'explorer (NDLR: vous pouvez envoyer vos dons a Mymyfafa sur le compte numero XXXXXXX ;-).

Situee si pres de l'antarticque, la plus formidable machine a tempetes et a vagues de la planete, l'Australie est baignee de houles superbes presque toute l'annee, et regorge de spots secrets ou deserts, au hasard d'un trou de verdure...


Et pour ceux qui pensent que nous aurons oublier les animaux emblematiques de l'Australie: rassurez vous, ils nous ont emerveilles et nous avons use de la pellicule (enfin, de la carte XD quoi) pour les immortaliser: les kangourous et les koalas...



























Mais voila, il est deja temps de partir. Nous ne serons restes que 20 jours en Australie, dont seulement deux petites semaines en van trip le long de la cote. Mais nous avons ete seduits, autant par la nature que par les habitants.
Mais les Australiens eux memes nous disent: "Mais alors qu'allez vous penser de la Nouvelle Zelande, encore plus sauvage, plus variee, plus detendue et authentique".

C'est vrai qu'avec 20 millions d'habitants, l"australie n'est pas vraiment surpeuplee. Mais la Nouvelle Zelande et ses 40 millions de moutons pour 4 millions d'habitants risque d'etre aussi tres rurale. Heureusement, il y a des points de rendez vous faciles pour rencontrer les locaux : les pubs.

Alors c'est decide... On y va!!!

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut mymy fafa autour du monde!!!Un petit bonjour d'un sogedecmanchoislahaguien. Petit coup de blues en regardant le brouillard d'aujourd'hui... vite effacé par le soleil australien et les plages de rêve, jetés en pature aux "immobiles" sur votre superbe blog. Bonne continuation,bisous à tous les deux, en attendant la suite des aventures...

Anonyme a dit…

C'est magnifique tout ça, et c'est vrai que ça réchauffe et donne encore plus envie d'y aller.
Bisous poulet.
Mini-gourou

Becassine a dit…

Coucou MyMy FaFa,

Fafa, pourquoi sur la photo tu prends la même pose que les pélicans ????
T'es terrible !!!

Pleins de gros, Bisous et continuez c'est génial de voyager avec vous !! Que du bonheur !!

A bientôt

Bri a dit…

Depuis fin novembre, je n'avais pas pris le temps de venir vous voir.
Nous avons bien reçu la carte de voeux au bureau, a mon tour je viens vous souhaiter plein de bonheur, d'amour, et de continuer ce superbe voyage.
Ici le beau temps repointe son nez, ce n'est pas trop tot...
Gros gros bisous.
a Bientot, Bri.

hugo: le soir ou on a mangé chez moi, je vous avez parlé du concert des daft punk (vous en rappelez vous?) je voulais vous dire que c'était vraiment génial, alors si vous les croisez (ils sont eux aussi en tournée mondiale... alors bon...:D ) allez les voir.
allé bonne continuation. :]

Anonyme a dit…

votre voyage continue toujours aussi passionnant, nous voyageons un petit peu avec vous , donc merci pour vos reportages. bonne continuation. Annette et Bernard de St-Claude.

Tom-Tom a dit…

Et Ayers Rock, Alice Spring, Kakadu ? C'est pour y passer au retour ou ce sera pour mieux y revenir en ARTT ?
En tout cas vous comprendrez mieux pourquoi ma fille s'appelle Adélaïde !

Et le succès de Jo-Wilfried TSONGA à l'Open de tennis, c'est un peu grâce à Vous ;-)

Tjrs de tout coeur avec Vous sur de vieilles traces...

Tom-Tom qu'on appellait Dingo en Australie...

Anonyme a dit…

coucou nos voyageurs

né froid chez nous, mettez nous vite d'autres belles images, afin de remettre du soleil dans nos yeux.

Bisous à tous les deux.

marie

Anonyme a dit…

Boah même pas impressionnant vos requins, orques et tortues géniales, font pas réver les dauphins qui remonte la barre et et qui smurf sur le bottom du nose et tout le tralala...tiens, la preuve, vous avez même pas croisé de poulpes alors.....

Putain la New Zealand, ça a vraiment l'air kiffant merde.

Kik off the Poulp, kak of the Pulp