SUIVEZ NOUS AUTOUR DU MONDE...

10 mois pour faire le tour de la grande boule bleue.
On l'appelle la planète bleue et nous la voyions plutôt moitié bleue et moitié "couleur sable", le tout ponctué de nuages blancs.

Bleue comme la mer, ... bleue comme la houle et ses vagues parfaites, que nous avons hâte de surfer. Voir la côte vue du line-up, glisser le long d'un mur de cristal et voir les coraux sous nos planches...Instant magique.

Sable comme la terre, ... la terre des hommes, et sable comme la couleur de la peau sous le soleil. Ces hommes et cette terre que nous souhaitons tend découvrir, sa chaleur et ses échanges.

Et enfin blanc comme l'écume, ... les nuages, et surtout les sourires à venir.

21/11/2007

La THAILANDE ou ... A La recherche du Durian Perdu...

Au pays des Bouddhas d'or se cachait un fruit connu seuls des inities, sa chair avait cette couleur et douceur qui elevaient l'ame de 3 karmas niveau 2 rang 10.... le fameux Durian.

Rappelons que les origines Sud Africaines de My Ngoc lui permettent d avoir goute au fruit defendu dans sa jeunesse. Defendu? Oui, car c est le seul fruit au Monde interdit dans les transports dn commun. Les asiatiques en raffolent, mais pas Fabrice qui avait ete oblige de quitter la maison la seule fois ou My en avait trouver un en France, tellement l odeur etait terrible. Mais cette fois, c etait promis, la petite My pourrait manger du Durian.

Aussitot arrives nous nous rendons dans les plus petites gargottes ou nous nous regalons de plats locaux delicieux... mais sans y trouver de Durian. My garde encore patience au bout de trois jours... enfin encore un peu ;-)

Mais cela ne dure pas. Elle finit par arreter une bande de gamins qui sortent de l'ecole en expliquant: "Tous les enfants aiment le Durian, tu vas voir! " Et elle s ecrie: "QUE TOUX CEUX QUI AIMENT LE DURIAN SE LEVENT". Catastrophe, voila que les enfants se grimpent les uns sur les autres!!!

Nous sommes alors poursuivis par la police pour atteinte a l ordre public et mise en danger de la vie d'autrui, sans compter la tentative d'atteinte a l'odorat public. Nous nous refugions dans un vieux temple perdu au milieu de la modernite de Bangkok, ...



et rencontrons un bonze qui nous conseille d'essayer les petits vendeurs ambulants, de preference de nuit pour satisfaire au mystere du fruit karmique. Mais la... si le mystere est present au travers des calamars seches...
TOUJOURS PAS DE DURIAN.

Il nous restait: le 50/50, le vote du public (joker deja utilise avec les enfants), ou l appel a un ami. Nous retenons ce dernier, et appelons Cricri et Sandrinette a la rescousse, qui accourent d'un vol preste et gracieux (si si, on les a vu atterir avec Cricri aux commandes et Sandrinette en hotesse...). Ils se reposent de leur periple et prennent connaissance de notre probleme de Durian.


C est la qu ils elaborent un plan machiavelique, qui ne cessera de rendre les filles folles de joie, persuadees de notre reussite... C est le sourire aux levres qu elles embarquent sur un bateau ....
..bateau cense nous conduire a une espece de vieille baie secrete, connue seulement de Cricri qui y avait effectue une retraite de zen macrobiotique trois ans auparavant. La route est impraticable car nous arrivons juste en fin de mousson, et nous devons sauter derriere un vieux 4x4 Pick Up tandis que Cricri donne des instructions en Thai au pilote.

L endroit est somptueux....


Mais TOUJOURS PAS DE DURIAN !!!

Cricri se leve alors d'un bond pendant une seance de Yoga To-ocho-cola, et hurle:
NOM DE ......! Mais bien sur! Si le Durian n 'est nulle part, c'est qu il est la ou nous n avons pas cherche: SOUS LA MER!!!

Aussitot dit, aussitot fait, nous embarquons sur le DURIAN ADVENTURES CRUISER III (nous apprendrons que les deux premiers du nom ont coule apres que l equipage ait consomme ce fruit sous le nez sensible du capitaine)


My Ngoc n en revient pas du nombre d ilots (en fait des pinnacles) qu il va nous falloir explorer.N ecoutant que son devouement pour sa cherie et son amour du Durian, Fafa enfile alors un costume d'homme grenouille local (en fait, un peu les memes que chez nous, mais avec du neoprene en moins).et rencontre un super chef instructeur local qui accepte de le guider dans les meandres sous marins locaux. Et Hop!Nous cherchons partout tandis que My part en snorkling et fait le tour de toutes les iles. On voit parfois ses petites fesses apparaitrent entre deux plongees en quete du fruit. Nous verrons:
- des raies a points bleus,- des tortues marines de plus d'un metre,
- des murenes,
- des serpents de mer,
- des bancs de seiches,
- des etoiles de mer gigantesques,
- des barracudas et des nemos (a qui l instructeur chef Tof parlera en langage poissonnien. Mais il se fera mordre le masque en ayant tente de decrire avec les mains le fruit recherche. Monsieur Nemo avait ete vexe en croyant que Tof parlait de la nageoire caudale de Mme Nemo).

Extenue par plusieurs journees de plongees sans relache, et surtout toujours SANS DURIAN, Fafa est proche de la crise de nerf. Et c est toute l experience de la reanimation subaquatique du moniteur qui est necessaire pour le ramener a la raison.



Finalement, Tof nous propose de rejoindre un autre spot secret ou on aurait apercu des Durian. Gilles, un autre plongeur nous ayant accompagne dans cette aventure, est content d apprendre qu un peu de repos est prevu... C est la liesse, tout le Monde commence a y croire, le Durian n est pas loin !


L endroit est magnifique!!! C est sur, c'est vraiment le genre de coin ou il y a forcement tous les fruits exotiques du Monde, et donc des Durian...


Nous sommes attires par un concert qui dure toute la journee, et ou on ne chante qu une seule et meme chanson tout le temps. My qui trouve que le Thai ressemble un peu au Vietnamien, croit avoir compris que la chanson parle d'un Durian geant. Nous allons donc verifier de plus pres.... et la stupefaction!!!!!

Il s'agit en fait d'un karaoke full-time ou le public se relaie (en fait c est dans une gare) pour chanter l hymne national devant des images sur ecran geant du Roi de Thailande. Nous avouons etre un peu jaloux devant tant de patriotisme, d autant que 50 pour cent des thais portent le T-shirt aux couleurs du pays dans la rue. Ce n est malheureusement pas chez nous que nous verrions ca. Mais c est vrai qu ils ont de quoi etre fiers de leur pays, qui sans parler de sa beaute, presente une population si avenante et souriante, respectueuse. Et le developpement et les infrastructures sont loins d'etre en reste. Nous apprenons meme l existence d'un systeme social permettant la gratuite des soins pour les pauvres. Ces gens nous expliquent les secrets de leur pays quand My se rend compte du coup fourre: "Ils noient le poisson! Ils nous parlent de tout sauf du Durian!!!! Que nous cache t on? ".

Mais les Thais nous expliquent que ce n'est tout simplement pas la saison du Durian, et qu il faudra revenir dans six mois. Mais dans six mois nous ne serons pas la. Nous serons au Panama avec Fred (Sir Albert). Depites, nous nous laissons alles a nos etats d ames sur la plage, face a un tres beau paysage.

Et my qui adore les orchidees tente de capter l 'energie des fleurs pour se ressourcer.

Nous essaierons de nous rabattre sur d'autres produits et specialites locales comme le BBQ - ver a soie :

Ou encore la sauterelle geante grille au paprika (une version locale des Pringles),

Mais sans succes. Alors pour ne pas faire trop de peine a sa cherie, a qui Fab avait promis qu'elle mangerait du Durian durant le voyage , ils decident qu ils poursuivront leur quete au VietNam.
Et il parait meme que Coco sera la pour les aider.

My est tout a fait consolee!!!!


PS:
-Si jamais vous trouvez un Durian, merci de nous contacter.
-Si vous voulez voir les autres photos de la soiree, comme la reanimation de Gilles a la methode Thai, ou encore le concours de Buckhet...adressez vos demandes et un cheque de 50euros a : "Durian Adventure club"
-Tof, pas de blagues pour Juin, ou on publie la photo du bisou avec G.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Honnetement, vous avez vu ces têtes mal rasées...inadmissible.
A propos les branlos, vous me prenez pour un ane avec vos photos récupérées sur les sites touristiques !!!
Bonne vacances et eclatez vous bien. Gribouille, renvoie moi l'affreux avant qu'il ne prenne gout aux plaisirs tropicaux. On s'y habitue vite. Sinon, pensez a regarder s'il y a des commerces de mobylettes a vendre... on ne sait jamais.

coco l'asticot a dit…

Vraiment il est terrible ce barbu des bois, il n'a pas confiance en la grande volonté de résistance psychologique du voyageur aux abois...
Comme si j'allais sucomber aussi facilement !!!
Quoique... il n'a pas que forcément tort... la chaire et faible... et le coco bien gourmand...
il va falloir surveiller tout cela !!!

Anonyme a dit…

APRES AVOIR BIEN FAIT TRAVAILLER NOS ZIGO GRACE A CET ARTICLE, je vous propose un peu de sérieux non de Dieu ! : reference wikipedia :
Le durion ou durian (Durio zibethinus) est un arbre tropical de la famille des Bombacaceae (classification classique) ou des Malvaceae (classification phylogénétique) qui produit des fruits comestibles. Ce fruit, lui aussi appelé durion, n'est récolté que dans le sud-est de l'Asie. Il se présente comme un gros ovoïde (parfois plus de 40 cm de circonférence), pesant jusqu'à 5 kg, avec une carapace de grosses épines, et poussant en haut de grands arbres. Le durion a un goût très subtil dont la base serait un camembert cru à point avec des nuances d'ananas et d'ail, et

dégage une odeur particulièrement forte considérée par beaucoup d'Européens comme peu agréable.

Le genre Durio compte 30 espèces, toutes originaires du sud-est asiatique. Au moins neuf d'entre elles produisent des fruits comestibles[1]. L'espèce Durio zinethinus est la seule disponible sur le marché international, la vente des autres espèces reste confinée aux régions où elles sont produites.

Le nom vient du malais duri, qui signifie "épine".

PRUD qui vous veut du bien (et qui revient d'une journée de kitesurf ...en baie de Somme. Eau à 13 degrés... allez ,bonnes vacances

Tom Tom de Marseille a dit…

A titre perso par passion de la voile, et au nom de Techman par mission... nous venons de soutenir la navigatrice marseillaise Cécile POUJOL sur Class 40 jusqu'à la ligne d'arrivée de la Transat Le Havre-Salvador de Bahia (Brésil) [hier soir].
Grâce à Maryse ce matin, je viens de prendre connaissance de votre quête du Durian et je vous soumets le tuyau suivant : vous pourriez bien en trouver sur l'Île de Phang Gna (Thailand) à moins que James Bond et son Pistolet d'Or n'ait tout raflé. Quoiqu'il en soit vous ne regrettrez pas la visite en "longue queue", souvenir d'un de mes voyages du passé.

A+

Tom-Tom "pour les aventuriers intimes"

marinette a dit…

coucou

du haut de ma tour d'ivoire je vous fait de gros bisous et n'oubliez pas mon chef, il nous manque déjà.
Vos photos sont super et on voyage en même temps.
bisous

marie

gigi a dit…

petit message à mes voyageurs préférés apres les pigeons...!!pour vous dire que je vous ai envoyé un message plus long et surtout plus perso sur votre boite mail!!que je sois certaine que vous le trouviez!!!ps:je confirme le durian ça sent fort!!!!!!!!gros bisous.Girlette à roulettes

Bécassine a dit…

VOus savez tout sur le durian, sauf qu'il se chasse entre le 03 mai et le 15 août,
Ici l'Europe on est en début décembre ...........

Alors, il va falloir trouver autre chose d'aussi apétissant.

Essayez de vous raser, heureusement à part la langue et les oreilles, on a du mal à vous reconnaitre sur les photos !!!

Bisous

Tom Tom de Marseille tjrs ! a dit…

Maintenant que Coco vous a rejoint pour la saga "Vietnam", il faut que je vous révèle un lieu, unique au Vietnam, où vous pourriez retrouver ma trace au sens propre: une magnifique étendue de sable, seules "dunes du Pilat" du pays. Vous ne regretterez pas le séjour dans ce charmant village de pêcheur les pieds dans l'eau : Mui Ne = une super plage près de Phan Thiet à 200 km au Nord avant d'arriver à Saïgon ! Il est encore temps de planifier cette découverte dont vous me direz des nouvelles !

Tom-Tom, mélancolique de ce bo pays

lanie a dit…

Eh ben l'avanture ne vous coupe pas l'inspiration...ahah!
En tout cas c'est un bonheur de vous lire. Et comme dirai mon Jules: c'est MA GNI FIQUE!
¨leins de bisous de nous 5

Bécassine a dit…

Vous êtes où ????

Des bonnes fêtes à vous,et une très très bonne année pour 2008

Bisous

Maryse

Anonyme a dit…

Hi !.
You re, I guess , probably curious to know how one can manage to receive high yields .
There is no initial capital needed You may start to receive yields with as small sum of money as 20-100 dollars.

AimTrust is what you thought of all the time
The firm represents an offshore structure with advanced asset management technologies in production and delivery of pipes for oil and gas.

It is based in Panama with offices everywhere: In USA, Canada, Cyprus.
Do you want to become a happy investor?
That`s your choice That`s what you really need!

I feel good, I began to take up income with the help of this company,
and I invite you to do the same. If it gets down to select a proper partner who uses your savings in a right way - that`s AimTrust!.
I earn US$2,000 per day, and my first investment was 500 dollars only!
It`s easy to join , just click this link http://izucexic.1accesshost.com/ejufateg.html
and go! Let`s take our chance together to feel the smell of real money

Anonyme a dit…

Good day, sun shines!
There have were times of hardship when I didn't know about opportunities of getting high yields on investments. I was a dump and downright pessimistic person.
I have never thought that there weren't any need in large initial investment.
Now, I feel good, I started take up real money.
It gets down to choose a proper companion who utilizes your funds in a right way - that is incorporate it in real business, parts and divides the profit with me.

You can ask, if there are such firms? I'm obliged to answer the truth, YES, there are. Please be informed of one of them:
http://theinvestblog.com [url=http://theinvestblog.com]Online Investment Blog[/url]